Flux RSS



Derniers sujets
» Deux tireurs au TSBD, deux "Oswald", deux rendez-vous à Oak Cliff
par Triri Ven 26 Mai - 19:49

» les témoins dans le public
par JFKMJWH Sam 12 Sep - 19:27

» Efficacité du Mannlicher-Carcano
par Triri Sam 27 Déc - 14:16

» la headshoot....
par 69jfk69 Lun 1 Déc - 22:27

» Des tirs depuis plusieurs endroits ? Vos avis.
par JFKMJWH Lun 3 Mar - 23:23

» Oswald travaillait pour la CIA
par jamesdavisadams Lun 3 Mar - 16:59

» Le Lobby Bancaire
par JFKMJWH Lun 24 Fév - 4:20

» Les tirs, configuration du son.
par JFKMJWH Lun 24 Fév - 3:42

» Et s'ils se connaissaient ?
par LoneSniper Ven 14 Fév - 16:14

Connexion

Récupérer mon mot de passe


La balle magique a la vie dure....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La balle magique a la vie dure....

Message par Romanin le Dim 15 Déc - 20:00

Je suis en pleine lecture du livre de Philipe Shenon "Anatomie d'un assassinat". Plutôt intéressant, mais dès le début le lecteur est prévenu: c'est sur la suggestion des derniers membres de la commission Warren que l'auteur s'est décidé à écrire le bouquin... Il ne faut donc pas s'attendre à des révélations fracassantes...plutôt une immersion dans le travail de la commission.

J'en étais au passage de l'enquête concernant l'étude des coups de feu quand une fois de plus je sortis de mes gonds à cause du parti pris de l'auteur qui reflète finalement assez bien l'attitude des Warrenistes mis devant des éléments prouvant par A+B l'impossibilité qu'Oswald fut le seul tireur.

Je m'explique: les enquêteurs après avoir analysé les images du film de Zapruder arrivent à la conclusion que les deux premiers tirs sont trop rapprochés pour avoir été tirés par le même homme (Cela concorde avec beaucoup de témoignages ayant parlé de tires très rapproché). Là en théorie on obligé de se dire qu'il y avait donc un autre tireur ou c'est moi qui délire ?

Puis arrive la théorie de la balle magique de ce cher Arlen Specter (Kennedy touché à la gorge, la balle finit sa course en blessant à de multiples reprises Connally). Mais lorsque ce dernier et son épouse furent auditionnés, tous deux affirmèrent (et les images de Zapruder le confirment) que le gouverneur avait été touché par un second coup de feu très rapproché mais distinct... Conclusion de la commission et de l'auteur : les époux Connally choqués par l'attentat se trompent (comme tous ceux ayant apporté un témoignage allant à l'encontre de la thèse du tireur unique et isolé). La balle unique reste valide.

Comment peut-on écarter d'une manière aussi arbitraire le témoignage des personnes les plus proches de Kennedy ? Comment un auteur en 2013 peut-il cautionner une telle forfaiture ?

Romanin

Messages : 27
Date d'inscription : 27/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum